spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Politiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
31-03-2006

 PISE : Programme d’investissement sectoriel de l’éducation

L’objectif global du programme d’investissement sectoriel de l’éducation- PISE ( première phase du PRODEC ) au Mali est de mettre en place une stratégie générale pour atteindre l’accès universel et équitable à une éducation de bonne qualité et réaliser une gestion efficace du secteur de l’éducation.

Les objectifs spécifiques sont : ( I ) augmenter le taux brut de scolarisation dans l’enseignement fondamental premier cycle (primaire) d’environ 50% à 70% d’ici 2003/04, dont 58% de filles ; ( II )améliorer la qualité de l’enseignement et des apprentissages ; et ( III ) améliorer la gestion décentralisée du secteur de l’éducation. Les question d’éducation des filles, de santé et d’hygiène scolaire seront intégrées dans toutes les interventions du programme.

Ainsi, le Mali propose de refonder entièrement son système éducatif pendant les dix ans à venir afin de donner à chaque enfant l’accès à une bonne éducation de base . Les réformes proposées dans le cadre du PRODEC sont centrées sur un seul principe relativement simple : l’amélioration des liens entre l’école et la communauté. On trouve ce concept dans le slogan : « un village une école » ; il constitue la base de plusieurs décisions liées au programme : l’utilisation des langues maliennes dans les premières années de l’enseignement fondamental, la décentralisation de la gestion du système, la création des comités de gestion de l’école au niveau de la commune, et l’évolution aussi rapide que possible vers l’enseignement primaire universel.

Le PISE représente l’appui financier des partenaires techniques et financiers aux réformes du PRODEC. Il tient compte de tout appui accordé par tous les partenaires au développement, y compris le gouvernement malien. Les activités du programme sont présentées ici sous les grandes rubriques de la qualité, l’accès et la gestion décentralisée. Celles sont encore subdivisées selon les trois niveaux du système éducatif malien : l’éducation de base ( années I à IX ), l’enseignement secondaire ( X à XII ) et l’enseignement supérieur. Le programme comprend trois phases : 2000-2005, 2005-2007, et 2008-10.

Les composantes :

L’Amélioration de la qualité de l’enseignement et l’apprentissage :

Objectif : L’objectif de cette composante est d’améliorer la qualité de l’enseignement et des apprentissages en centrant le système éducatif sur les besoins éducatifs fondamentaux des apprenants. Chaque sous-composante a été conçue de façon à : ( I ) rehausser le niveau de réussite des élèves dans l’apprentissage, en particulier celui des filles ; et ( II ) adapter l’éducation des enfants aux besoins de sa communauté et de la nation tout entière en renforçant les liens entre la communauté et l’école.

Qualité : Education de Base développement de la petite Enfance ; formation initiale et continue des enseignants ; un curriculum lié aux besoins éducatifs fondamentaux ; évaluation des apprentissages et réforme des examens ; la lecture d’Abord ; manuels scolaires et matériels de lecture ; enfants à besoins éducatifs spéciaux ; renforcement des medersas ; santé scolaire et nutrition ; réduction du redoublement et de l’abandon dans l’enseignement fondamental, éducation non-formelle

Qualité : Enseignement Secondaire - Général, Technique et Professionnel manuels d’enseignement et d’apprentissage ; enseignement des sciences et de la technologie ; enseignement technique et formation professionnelle , encadrement pédagogique, cours sur la vie familiale/la santé reproduction ; enseignement supérieur, gestion de l’enseignement supérieur ; renforcement des services de bibliothèques et d’information ; fourniture d’équipements scientifiques ; mise en place d’un fonds compétitif de recherche ;

Amélioration de l’Accès et de la Scolarisation :

Objectif général : Le but de cette composante est d’accroître le taux de couverture et la qualité de l’éducation. En ciblant l’élaboration de cartes scolaires et d’autres activités, un accent particulier sera mis sur l’augmentation du nombre de filles allant à l’école ainsi que le nombre d’enfants ruraux et d’enfants ayant des besoins spéciaux en matière d’apprentissage. Des initiatives en faveur du développement de la petite enfance seront également appuyées.

Accès : Education de Base Le but de cette sous-composante est d’augmenter et d’améliorer l’accès à l’éducation de base (développement de la petite enfance, enseignement fondamental et éducation non formelle) et d’assurer un environnement éducatif cohérent. L’atteinte de cet objectif passera aussi par une meilleure gestion du patrimoine scolaire : centre pour le développement de la petite enfance ; construction des centres de formation ; enseignement secondaire général et technique et professionnel construction et réhabilitation de lycées ; enseignement supérieur ;

Renforcement des capacités du système éducatif pour la décentralisation et le suivi des politiques :

Objectif : l’objectif principal de cette composante est de moderniser et renforcer la gestion du secteur de l’éducation. Cette composante renforcera les capacités du ME à exécuter ses politiques pour le secteur, et d’améliorer les capacités de prestation de services en général pour le secteur, particulièrement au niveau école. Un accent particulier sera mis sur le suivi de la politique et l’évaluation de l’impact : transfert de compétences et de moyens aux collectivités territoriales ; mise en œuvre du schéma institutionnel et élaboration des plans régionaux de développement éducatif ; gestion financière ; gestion du personnel.

 

Dernière mise à jour : ( 19-04-2006 )
 
< Précédent   Suivant >
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB