spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Page d'accueil du site
Les Etats généraux de la Décentralisation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
07-04-2010

Etats-généraux-décentralisation-copie

Bamako, notre capitale, a abrité les 21, 22 et 23 octobre derniers au Cicb, les Etats généraux de la décentralisation. Au terme de ces assises dont la cérémonie d’ouverture était présidée par le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta, d’importantes recommandations ont été formulées par les participants. Des recommandations qui, selon plusieurs analystes, dormiront une fois de plus dans les tiroirs, puisque les autorités de la République ont d’autres priorités (plus urgentes) que le problème de la décentralisation déjà débattu dans notre pays en 2010.

 AIDE ET CONTROLE

L'Administration des Pouvoirs Locaux (APL) organise, conseille, contrôle et finance les pouvoirs locaux dans une relation de confiance mutuelle. Dans cette optique, l'AMM veille au respect de valeurs importantes, telles que l'équité de traitement, le respect des réglementations, la transparence de l'action.

 INFOS

A la rencontre avec une délégation espagnole : Les maires de différentes localités du nord exposent les soucis de leurs administrés

Une délégation espagnole conduite par le Ministre délégué à la Coopération Internationale, M. Vesus Gracia, a rencontré hier mardi 11 février 2014, les maires des différentes localités du Mali pour mieux connaître la situation qui prévaut dans notre pays. C’était au siège de l’Association des Municipalités du Mali (Amm).     Pour la circonstance, le […] 

 Aide aux régions nord et centre du Mali : Les collectivités françaises dotent 24 communes en fournitures scolaires

Aide aux régions nord et centre du Mali : Les collectivités françaises dotent 24 communes en fournitures scolaires et bureautiques

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Association des municipalités du Mali (AMM) a reçu des dons composés des fournitures scolaires et des matériels bureautiques de la part de son homologue français. Ces dons destinés aux communes des régions nord et centre du Mali ont coûté 35 millions de FCFA. La remise de ces matériels a eu lieu au siège de l’AMM […]

 

Comme on le voit, ces thèmes débattus par les participants et qui ont abouti à des recommandations fortes, sont d’une importance capitale.

Pour plus d'infos, veuillez contacter M. Boubacar DICKO Tél: 00223 76 39 77 02/

Les assises nationales sur le nord se sont tenues les 1er, 2 et 3 novembre 2013 au Centre International de Conférence de Bamako (Cicib) sous la haute présidence du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, Au côté de celui-ci, l’on notait la présence du Ministre de la Réconciliation Nationale et du Développement du Nord, Cheick Oumar Diarrah.

Ministre de la Réconciliation Nationale et du Développement des Régions du Nord, Cheick Oumar Diarrah

Ministre de la Réconciliation Nationale et du Développement des Régions du Nord, Cheick Oumar Diarrah

C’est dans le cadre de réconcilier les Maliens et de tenter de retrouver une solution durable à la question des rebellions récurrentes dans la partie nord du pays que ces assises nationales sur le nord ont fait appel à toutes les catégories sociales et professionnelles du pays qui sont mobilisées en vue d’analyser et appréhender la situation prévalant dans le nord du Mali.

 

Les présentes assises nationales sur le nord s’inscrivent dans la perspective de la refondation d’un nouveau contrat social entre les Maliens, la création d’un Etat fort. C’est pourquoi elles ont réuni, pendant trois jours durant, tous les acteurs de la nation malienne pour identifier et corriger les défaillances structurelles de notre système politico-institutionnel, afin de promouvoir une nouvelle gouvernance démocratique prenant mieux en compte les réalités profondes de notre société et l’aspiration fondamentale de changement nourrie par les Maliens dans tous les domaines pour un développement plus harmonieux et plus solidaire.

Les discussions de ces assises ont tourné autour de trois stratégies d’actions, à savoir la déclinaison d’une politique de réconciliation nationale visant à recoudre le tissu social, à renforcer la cohésion de la nation et à promouvoir le vivre ensemble, l’approfondissement du processus de décentralisation en matérialisant rapidement le transfert effectif des compétences aux collectivités territoriales et, enfin, le plan de développement accéléré des régions du nord.

Ces assises permettront, selon le Ministre en charge de la Réconciliation, de recoudre le tissu national, de renforcer l’unité nationale et de définir les bases de la refondation d’une nation plurielle réconciliée avec elle-même, d’améliorer les rapports entre communautés vivant sur le territoire de la nation et de promouvoir un réel développement économique favorisant l’épanouissement matériel et spirituel des citoyens.


Dernière mise à jour : ( 24-02-2014 )
 
Suivant >
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB